vendredi 28 octobre 2011

Chayotte




Ce message est pour répondre à une question venant de ce site.
Si vous voulez voyager avec nous en Indonésie, venez donc visiter ce blog

Préparations


Préparation A.
Coupez en deux suivant la longueur.
Frottez les deux parties intérieures l’une sur l’autre pour réduire les sèves. Vous verrez la mousse se forme autour des deux parties.
Pelez les et coupez en bâtonnets d’une épaisseur d’un crayon.
Saupoudrez du sel et malaxez jusqu’à ce qu’ils soient plus souples.
Rincez.


Préparation B.
Pelez et coupez en 8 suivant la longueur.
Lavez.


Préparation C.
Pelez et coupez en lamelles.
Lavez.


Préparation D.
Pelez et coupez en dés.
Lavez.




Recettes



1. Chayotte sautée aux crevettes


Ingrédients

  • Chayotte avec préparation A.
  • Crevettes décortiquées
  • Sel et poivre
  • Ail et échalote/oignon.
  • de l’eau
  • de l’huile végétale

  • Faites revenir l’ail et l’échalote.
  • Mettez les crevettes en suite la chayotte.
  • Salez et poivrez.
  • Ajoutez un peu d’eau.
  • Couvrez et laissez jusqu’à ce que la chayotte soit plus tendre.
  • Ne laissez pas trop longtemps, sinon ça va devenir une purée.



2. Beignet de Chayotte.


Ingrédients

  • Chayotte avec préparation C.
  • Farine de blé
  • Cébette tranchée.
  • de l’eau
  • Sel et poivre.
  • de l’huile végétale pour frire.

  • Mélangez la farine, la cébette et l’eau pour avoir une consistance de yaourt.
  • Salez et poivrez.
  • Préparez un bain d’huile très chaude.
  • Mettez la chayotte dans le mélange de farine.
  • Faites les frire dans le bain d’huile.
  • Retournez les quand ils sont dorés.
  • Égouttez les.


3. Chayotte bouillie ou à la vapeur.
Chayotte avec préparation B. Faites la cuire à l'eau ou à la vapeur. Égouttez.
Sauce selon préférence. Soit sauce aux cacahuètes, vinaigrette, sauce de piment (sambal), anchoïade, etc.


4. Urab de Chayotte (chayotte à la noix de coco).


Ingrédients

  • Chayotte avec préparation D.
  • Noix de coco râpée.
  • l’échalote et l’ail hachés.
  • Sel et poivre.
  • Piment/tomate/poivron moulu ou haché.
  • curcuma moulu.
  • coriandre moulu.
  • de l’huile végétale.

  • Faites cuire la chayotte dans l’eau ou à la vapeur jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Égouttez.
  • Réhydratez la noix de coco.
  • Faites revenir l’échalote, l’ail et le piment/la tomate/le poivron.
  • Ajoutez le curcuma et le coriandre.
  • Salez et poivrez. Arrêtez la cuisson.
  • Ajoutez la noix de coco et mélangez.
  • Servez la chayotte dans une assiette.
  • Saupoudrez le mélange de la noix de coco.

5. Lodeh (Soupe de légumes au lait de coco).


Ingrédients

  • Chayotte avec préparation D.
  • Chou
  • Haricot Vert
  • Piment/poivron vert
  • Lait de coco.
  • Tempe si vous arrivez à en trouver.
  • l’ail et l’échalote.
  • Pâte de crevette.
  • Sel et poivre.
  • de l’eau.

  • Faites réchauffer l’eau. Mettez l’ail et l’échalote.
  • Ajoutez le piment/le poivron coupé.
  • Coupez les haricots verts et mettez les dedans.
  • Ajoutez le tempe coupé en dé.
  • Ajoutez la chayotte.
  • Ajoutez la pâte de crevette (une cuillère à thé)
  • Salez et poivrez.
  • Quand l’haricot vert est assez tendre, ajoutez le chou et le lait de coco.
  • Jouez avec la proportion de l’eau et du lait de coco, c’est une soupe légère (n’est pas onctueuse).
  • Remuez de temps en temps pour que le lait de coco ne soit pas ‘cassé’.
  • Arrêtez la cuisson quand le chou est ‘transparent’.

dimanche 31 juillet 2011

Bakwan ou Bala-bala

Ingrédient
  • Chou
  • Carotte
  • Cébette
  • Sel et poivre
  • Monosodium Glutamate à la même quantité du sel.
  • Farine de blé
  • De l'eau


Préparation
  1. Tranchez finement le chou et la cébette.
  2. Râpez la carotte grossièrement (pour avoir à peu près la même épaisseur qu'une feuille de chou).
  3. Salez et poivrez. Ajoutez le monosodium glutamate. Mélangez.
  4. Ajouter de la farine et mélangez jusqu'à ce que tous les légumes soient enrobés de farine.
  5. Ajouter de l'eau et mélangez jusqu'à ce que la consistance du mélange ressemble au yaourt.
  6. Goûtez le mélange. Ajoutez du sel, du poivre ou du monosodium glutamate si besoin est.
  7. Faites frire au bain d'huile bien chaud en mettant des tas formés à la cuillère.
  8. Retournez quand les beignets commencent à dorer. Faites attention, la deuxième parti de cuisson est souvent plus court que le premier.
  9. Égouttez dans une passoire ou sur du papier absorbant (sopalin) dans une assiette. Servez avant qu'ils refroidissent.


Quelques détails
  • Vous pouvez jouer avec la consistance. Plus le mélange est liquide, plus le beignet sera croquant (chaud).
  • Si la quantité d'huile est trop basse, l'huile chauffe trop vite. Vous allez cramer les beignets et la partie intérieure ne sera pas assez cuite.
  • La meilleure façon d'égoutter est en les mettant dans une passoire avec une source de chaleur en dessous (comme dans le wok). La chaleur va donner plus de pression pour ressortir l'huile des beignets.
  • Pour réchauffer, mettez les directement dans une poêle sans matière grasse ou dans un four. L'huile va ressortir. Ne les mettez jamais dans le micro-onde.
  • Vous pouvez trouver le monosodium glutamate dans les magasins asiatiques sous les marques aji no moto, sasa, miwon ou ve-tsin. Si vous n'aimez pas ce produit, vous pouvez le remplacer avec un cube de bouillon ou vous remplacez le sel avec la fleur de sel.


Variation

  • Vous pouvez ajouter des pousses d'haricot mungo fraîche dans le mélange.
  • Vous pouvez mettre une crevette dans chaque cuillerée au moment de les mettre dans le bain d'huile.
  • Vous pouvez les servir avec une sauce pimentée ou avec des piments oiseaux.

vendredi 17 juin 2011

Nasi Goreng



Ingrédient :
une à trois assiettes de riz cuit.
une échalote
une gousse d'ail
une poignée de petits morceaux de poulet
deux noix de kemiri
un oeuf
sel et poivre
monosodium glutamate à la même quantité du sel
curcuma
de l'huile végétale (une demie cuillère à soupe par assiette de riz)


Préparation :
1. Séparez bien le riz pour faciliter la cuisson
2. Tranchez finement l’échalote, l'ail et les noix de kemiri.
3. Faites les revenir avec les morceaux de poulet jusqu'à ce qu'ils soient transparents.
4. Salez, poivrez, ajoutez du curcuma et du monosodium glutamate.
5. Baissez le feu et mettez l'oeuf puis le riz. Remettez le feu et mélangez bien en séparant le riz.
6. Vous pouvez arrêter la cuisson quand le riz prend une couleur homogène et les grains sont bien séparés.
7. Si vous préférez que le riz soit un peu croquant, vous pouvez laisser cuire plus longtemps.




Quelques détails
1. Les noix de kemiri sont assez difficiles à trouver en France. Mais si vous habitez Bordeaux ou Toulon, vous pourrez les trouver assez facilement.
2. Vous pouvez trouver le monosodium glutamate dans les magasins asiatiques sous les marques aji no moto, sasa, miwon ou ve-tsin. Si vous n'aimez pas ce produit, vous pouvez le remplacer avec un cube de bouillon ou vous remplacez le sel avec la fleur de sel.
3. Le nasi goreng est bon à manger un peu chaud. Réchauffez bien avant de le servir. Servez le accompagné de légumes crus (concombre, tomate ou radis) pour alterner le goût salé et la fraîcheur.


Variation et adaptation.
1. A la place du curcuma, vous pouvez utiliser de la sauce de soja sucrée (kecap manis en indonésien) ou du ketchup (saus tomat en indonésien)
2. Vous pouvez remplacer le poulet avec du tofu frit, du tempe frit, du knacki, du poisson, du calmar, des soupions, des crevettes ou d'autres viandes.
3. En gardant la sauce de soja sucrée, en ajoutant du cèleri, et en remplaçant le riz avec des pâtes cuites, vous avez le Mie Goreng/Bakmi Goreng/Bami Goreng.
4. En gardant la recette de Mie Goreng et en ajoutant un peu d'eau, vous avez le Mie rebus/Bakmi Rebus/ Bami Rebus.
5. Mettez du piment oiseau si vous aimez.